Des priorités économiques de l’est de Montréal aux ravages causés par des castors à Montréal-Est, en passant  l’année 2017 fut riche en matière d’actualités. Rétrospective.

JANVIER:Sous le signe du développement économique

Dès le début de l’année, la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, assure devant des gens d’affaires que le développement économique de l’arrondissement demeurera une priorité en 2017. L’année électorale verra le lancement ou la poursuite de divers projets, dont la construction d’un belvédère derrière la Maison du citoyen et l’aménagement de la plage de l’Est.

FÉVRIER: Une chaîne alimentaire

On apprend qu’une dizaine d’organisations communautaires, publiques et privées projettent de créer un système fédéré de diverses ressources. Le Projet de revitalisation du système alimentaire dans l’est de Montréal créerait une chaîne d’approvisionnement en fruits et légumes frais entre, par exemple, des jardins collectifs, des épiceries, des dépanneurs, des organismes communautaires et des services de dépannage alimentaire.

MARS: Des arbres de Montréal-Est grugés par des castors

Des castors ont rongé les troncs d’une quarantaine d’arbres depuis l’été 2016 dans le parc de l’hôtel de ville de Montréal-Est, en bordure du fleuve Saint-Laurent. Les visiteurs à queue plate pourraient provenir des îles de Boucherville situées tout près, avance une biologiste.

 

Cabanes à l’eau et à l’abandon

 

À la suite d’une nouvelle publiée sur la page web de L’Avenir de l’Es, une trentaine de pêcheurs affluent de partout au Québec pour retirer une cabane de pêche en train de sombrer dans le fleuve Saint-Laurent et une autre à l’abandon dans la rivière des Prairies.

AVRIL: Des usagers du transport collectif se font entendre

Quelque 200 personnes expriment leurs frustrations concernant le transport collectif dans Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, lors d’une rencontre publique avec des dirigeants de la Société de transport de Montréal (STM) à la Maison du citoyen.

La STM annonce alors le déploiement, en août suivant, de la nouvelle ligne 428-Express Parcs industriels. Peu après, des organisations lancent une pétition, tandis que plusieurs élus et acteurs économiques plaident en faveur d’une amélioration du réseau.

MAI: La baignade attendra à la Plage de l’Est

Des travaux de construction d’un chalet, ainsi que des travaux d’aménagement de terrains de volley-ball et d’accès à la rue commencent sur une partie de la Plage de l’Est. D’après l’arrondissement, cette partie de la plage sera accessible aux résidents dès la fin des travaux, en septembre suivant. Le projet était promis en 2016, lorsque son design a été sélectionné en janvier 2014.

Une page d’histoire se tourne au Saint-HubLa façade du restaurant St-Hubert de Pointe-aux-Trembles, le 21 mars 2017.

Au même moment, des dizaines d’employés, d’ex-employés et de fidèles clients se réunissent une dernière fois au restaurant St-Hubert de Pointe-aux-Trembles avant sa fermeture et sa conversion en comptoir St-Hubert Express, doublé d’un Harveys. Des dizaines d’emplois sont perdus.

JUIN: L’aspirant maire Daniel Fournier s’éteint subitementDaniel Fournier

La nouvelle fait jaser à Montréal-Est. Le 10 juin, l’ex-haut fonctionnaire municipal et candidat à la mairie Daniel Fournier perd la vie à l’âge de 56 ans. «Foune», comme il était surnommé, était connu comme ancien entraîneur de hockey avant d’être candidat à la mairie en 2013, d’être défait après avoir été reconnu coupable de fraude électorale, puis acquitté en 2015. Cette année-là, il disait déjà vouloir briguer la mairie aux municipales de 2017.

JUILLET: Un mineur accusé de meurtre

Drame au parc Achille-Fortier. Un homme de 22 ans est poignardé au bas du corps, est transporté à l’hôpital où son état se stabilise, avant de se détériorer jusqu’à la mort cérébrale. Un adolescent de 16 ans arrêté le soir des faits est accusé de meurtre au deuxième degré.

AOÛT: Pas de voie réservée sur Notre-Dame

Au plaisir de ses opposants, la voie réservée pour autobus rue Notre-Dame Est ne passera pas par Pointe-aux-Trembles ni par Montréal-Est, confirme la STM. Cette voie aurait été plus un inconvénient qu’un atout, explique la mairesse Rouleau. «Dommage», juge le groupe de pression Transport 2000, pour qui cette voie aurait aidé à améliorer le transport collectif et réduire la circulation automobile. Le projet avait fait l’objet d’une vive opposition lors de son annonce en 2016.

SEPTEMBRE: Une priorité en 2018 pour la STM

Améliorer les déplacements à l’intérieur de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles est une priorité de la STM pour 2018, assure un responsable devant le conseil d’arrondissement. La STM, dit-il, entend réviser la ligne 86 en 2018, afin d’améliorer la desserte nord-sud, et étudier la nécessité de créer de nouvelles lignes de bus, d’en «intercaler» certaines existantes ou de «raffiner» leurs horaires.

OCTOBRE: Le coroner se prononce au sujet de Christiane Vadnais

Un peu plus d’un an après la mort bouleversante de la Pointelière, un coroner conclut que c’est un chien «extrêmement frustré, agressif et violent», «mal socialisé depuis longtemps» et «sous-stimulé» qui a attaqué Christiane Vadnais dans la cour arrière de sa résidence de Pointe-aux-Trembles en juin 2016. Une autopsie a toutefois dévoilé «une maladie coronarienne sévère qui aurait pu abaisser le seuil de tolérance de Mme Vadnais à l’hémorragie […] et entraîner un décès plus rapide». Selon le rapport du Dr Ethan Lichtblau, il n’est pas possible de certifier que le chien qui s’en est pris à la dame était un pitbull.

Il ajoute que viser certaines races de chien précises, comme l’a fait la Ville de Montréal avec un règlement peu après la mort de Mme Vadnais et comme compte le faire le gouvernement du Québec avec son projet de loi 128, n’est pas la bonne approche.

La famille de la Pointelière accueille certaines recommandations du rapport, mais en rejette d’autres, alors que la SPCA l’applaudit et que la mairesse Rouleau se dit «extrêmement à l’aise» avec le règlement montréalais anti-pitbulls.

Au final, l’administration de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante suspend le règlement en décembre.

NOVEMBRE: Les maires réélus et quelques nouveaux conseillers

Au terme des élections municipales du 5 novembre, Chantal Rouleau et Robert Coutu sont réélus mairesse de l’arrondissement et maire de la Ville respectivement. Mme Rouleau perd un des six conseillers sortants et membres de son parti, Manuel Guedes, défait par Lisa Christensen de Projet Montréal, après un recomptage. Quant à M. Coutu, il voit trois candidats de son parti être réélus et un autre être élu par une voix d’écart. Le conseil municipal montréalestois se compose aussi de deux membres sortants réélus.

DÉCEMBRE: Les terrains de Shell changent de main

Sept ans après l’annonce de la fermeture de la raffinerie Shell de Montréal-Est, les près de neuf millions de pieds carrés de terrains laissés vacant sont rachetés par l’entreprise qui les décontamine depuis des années, Groupe Laganière. Le maire Coutu s’attend à ce que l’entreprise revende le tout en lots séparés et aide ainsi à redévelopper la zone.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!