Montréal-Nord
16:29 24 décembre 2020 | mise à jour le: 24 décembre 2020 à 16:29 temps de lecture: 12 minutes

Retour sur 2020 à Montréal-Nord

Retour sur 2020 à Montréal-Nord
Photo: Josie Desmarais/Archives MétroLa visite du Dr Arruda à Montréal-Nord, qui était alors l'épicentre de la première vague, est l'un des moments marquants de l'année 2020.

Profondément chamboulée par la pandémie de COVID-19 et ses effets, 2020 aura aussi été une année de découvertes, de grands projets et de solidarité. Voici quelques nouvelles ayant marqué l’actualité à Montréal-Nord.

Janvier

Nouveau chef au PDQ 39

Après le départ de Miguël Alston, le SPVM a nommé un nouveau chef au PDQ 39. Il s’agit de l’ex-commandant du Poste de quartier de LaSalle Patrick Lavallée. Il possède 21 ans d’expérience au sein du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), en plus de détenir une formation d’avocat. Il s’agit du quatrième chef nommé à la tête de ce PDQ depuis 2013.

Un organisme insolvable

Une enquête de Métro dévoile pourquoi l’organisme Horizon jeunesse avait subitement suspendu ses activités subventionnées qui étaient offertes à des centaines de jeunes de l’arrondissement. Endetté, l’organisme n’avait plus argent, ni employés. Le conseil d’administration avait lancé une enquête interne afin de faire la lumière sur la gestion des fonds par l’ex-directeur et fondateur de l’organisme. Ce dernier s’était défendu et affirmait avoir tout fait pour le sauver.

Retour du projet de centre sportif

Souhaitant bénéficier d’un nouveau programme de financement des gouvernements provincial et fédéral, l’arrondissement est retourné à la table à dessin pour son projet de centre sportif, après avoir imaginé en 2016 de le construire sur le terrain du parc Pilon. Il envisage maintenant de convertir l’aréna Garon en centre sportif, une transformation qui coûterait près de 50 M$.

Février

Grand projet de logements sur Pie-IX

Un promoteur propriétaire d’un vaste terrain bordant le boulevard Pie-IX a entamé des démarches pour faire approuver la construction d’un imposant immeuble de 12 étages comptant des commerces et plus de 350 logements locatifs. Il veut ainsi profiter du fort potentiel de développement immobilier qu’offre l’implantation du Service rapide par bus (SRB).

Premières mesures préventives contre la COVID-19

Alors que le coronavirus n’avait fait que 900 morts dans le monde, les équipes du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS NIM) ont resserré leurs mesures de prévention au début du mois de février. Aucun cas n’avait alors été répertorié au Québec. Les mesures comprenaient une modification du questionnaire de triage pour y inclure des informations sur les voyages récents en Chine, où le coronavirus a été initialement détecté.

Lancement d’un projet de café étudiant

Le Centre Jean-Paul Lemay, qui se spécialise en rafraîchissement scolaire, s’est lancé dans la construction d’un nouveau café étudiant dans un local annexé au sien. Il s’agira d’un nouvel espace communautaire où ses élèves, mais aussi le voisinage, pourront casser la croute à moindre coût. Cette annonce s’inscrit le 25e anniversaire du Centre.

Mars

Vague de fermetures pour contrer la COVID-19

Alors que le Québec réalisait qu’il était affecté par la pandémie de COVID-19, toutes les installations de l’arrondissement de Montréal-Nord ont été fermées pour une période indéterminée à partir du 12 mars, en vertu d’une décision de la Ville de Montréal. Les écoles du quartier ont fermé leurs portes quelques jours plus tard. Plusieurs activités locales ont également été annulées ou reportées.

Appel à la mobilisation pour l’aide alimentaire

Des organismes œuvrant en dépannage alimentaire s’attendaient à être sollicités de plus en plus alors que le nombre de travailleurs en congé forcé augmentait en raison de la COVID-19. Ils ont lancé un appel déjà à la mobilisation pour préserver ce qu’ils qualifient de «service essentiel».

Avril

Premiers cas en CHSLD

Des premiers cas de coronavirus ont été signalés dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et dans une résidence pour aînés à Montréal-Nord. L’arrondissement comptait alors 149 personnes testées positives.

Explosion de cas à Montréal-Nord

C’est au courant du mois d’avril que Montréal-Nord est graduellement devenu l’épicentre canadien de la première vague de la COVID-19. Les projecteurs étaient alors tournés vers ce quartier, particulièrement vulnérable à l’épidémie en raison de la surreprésentation de la pauvreté.

Mesures prises par l’arrondissement

Aux prises avec la plus forte éclosion sur l’île de Montréal, l’arrondissement de Montréal-Nord adopte une série de mesures, dont l’implantation de corridors sanitaires et la distribution de milliers de masques gratuits pour tenter d’endiguer le coronavirus.

Mai

Une visite qui déçoit

La visite du directeur national de la santé publique pour une conférence de presse en direct de l’épicentre n’a pas fait l’unanimité à Montréal-Nord. Élus et représentants communautaires espéraient entendre un aperçu d’une stratégie spécifique pour leur quartier, devenu l’épicentre de la pandémie de la COVID-19 au pays.

Confusion autour du dépistage

La confusion régnait à Montréal-Nord autour de la stratégie de tests, alors que la députée Paule Robitaille dénonçait la fermeture annoncée de la seule clinique de dépistage du quartier par le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. Une intervention de la ministre Chantal Rouleau fut nécessaire pour maintenir ce centre ouvert.

Ralentissement dans l’épicentre

Des données publiées à la fin du mois de mai par la Direction régionale de la santé publique de Montréal montraient un premier signe d’aplatissement de la courbe de la COVID-19 à Montréal-Nord.

Juin

Une scène qui ravive de douloureux souvenirs

La douleur causée par la mort violente de George Floyd est ressentie jusqu’à Montréal-Nord, là où les interventions policières funestes ont coûté la vie à Fredy Villanueva et Bony Jean-Pierre. Des citoyens de l’arrondissement qui coordonnent des manifestations veulent faire comprendre que le problème du profilage existe ici et aujourd’hui.

Reconnaissance du racisme systémique

Le rapport accablant sur le racisme systémique de l’Office de consultation publique est accueilli favorablement à Montréal-Nord et met le doigt sur des enjeux vécus depuis longtemps par sa population. «On va avoir beaucoup de travail à faire, a réagi la mairesse, Christine Black. «Il y a une personne sur quatre à Montréal-Nord qui est noire. Par la force des choses, c’est sûr que ça vient beaucoup toucher les citoyens du quartier.»

Un Nord-Montréalais à la tête de Twitter

Patrick Pichette, ce gestionnaire de haut niveau qui a grandi à Montréal-Nord, a été nommé à la tête du conseil d’administration de Twitter. Cette nouvelle a fait la fierté de l’école secondaire Henri-Bourassa qu’il a fréquentée.

Juillet

Reprise imminente des travaux sur le pont Pie-IX

Le ministère québécois des Transports annonce la reprise des travaux de réfection sur le pont Pie-IX d’ici la fin de l’été, après une interruption d’un an causée par une enquête de la Protectrice du citoyen. Les usagers du pont reliant Laval et Montréal-Nord apprennent ainsi qu’ils devront endurer des entraves majeures jusqu’en 2022.

Recueillement des familles des victimes

La mort d’un proche, sans au revoir, ni cérémonie, peut être difficile à accepter. Les proches des victimes de la pandémie au CHSLD Angelica se sont ainsi réunis devant l’établissement pour honorer la mémoire des défunts et partager leur deuil. Plus de 60 personnes se sont recueillies devant l’établissement, le jeudi 23 juillet, dans une cérémonie en hommage aux 69 victimes de la COVID-19 dans ce CHSLD privé conventionné.

Un projet controversé

La voie active et sécuritaire du boulevard Gouin, ce projet temporaire de la Ville de Montréal dont l’arrondissement a approuvé la configuration, est implantée en quelques jours. Des problèmes de sécurité et de circulation liés aux nouveaux aménagements sont rapidement soulevés par les usagers du boulevard.

Lutte aux feux d’artifice

L’arrondissement de Montréal-Nord a modifié un règlement pour prohiber l’utilisation des feux d’artifices sur les terrains publics, comme privés. Cette décision est une réponse à une «vague» de feux d’artifices et de pétards qui «déferle sur le territoire depuis quelques semaines, à toute heure de la nuit.»

Août

Démantèlement prématuré

Devant un lot de critiques et les problèmes de sécurité soulevés par ses citoyens, l’arrondissement décide de mettre un terme au projet de voie active et sécuritaire, à peine un mois après son implantation. L’aménagement temporaire devait initialement être retiré à la fin du mois de septembre.

Le conseil jeunesse présente son premier rapport

Le Conseil jeunesse de Montréal-Nord (CjMN) a présenté ses premières recommandations concernant les jeunes, près de deux ans après avoir été mis sur pied. Les membres du conseil ont appelé les élus de l’arrondissement et sa mairesse à impliquer les jeunes dans les décisions et à être plus à leur écoute.

Septembre

Inauguration d’un nouveau parc

Le parc Sabrevois, ce petit espace vert situé près du boulevard Pie-IX, a été inauguré après avoir subi une métamorphose de 1,5 M$. Celle-ci a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par les familles du quartier.

Nouvelles stations de Bixi

De nouvelles stations de Bixi ont fait leur apparition sur le territoire nord-montréalais, permettant ainsi aux usagers de parcourir Montréal-Nord d’est en ouest. À l’arrivée de Bixi à Montréal-Nord, seule son extrémité ouest comptait quelques stations.

Octobre

L’itinérance plus visible à Montréal-Nord

L’arrondissement de Montréal-Nord tentait en octobre de trouver des solutions pour relocaliser des itinérants qui avaient érigé un petit campement de fortune sur la rue de Charleroi depuis le mois de juin. Au départ, l’administration local avait annoncé un démantèlement le 22 octobre, mais certains occupants ont accepté d’être redirigés vers des ressources, notamment au centre-ville.

Un enseignant dénoncé

Des anciens élèves de l’enseignant d’histoire Vincent Ouellette de l’école secondaire Henri-Bourassa ont dénoncé des propos offensants qu’il tenait en classe. Ces allégations ont mené à son congédiement. Le directeur, qui ne prenait pas au sérieux les plaintes des élèves, selon certains, a quant à lui été remplacé.

Novembre

Des mamans dénoncent la violence

Exaspérées de vivre dans la peur de la balle perdue, des mamans nord-montréalaises ont organisé une manifestation pour demander aux décideurs d’enrayer la vague de violence qu’a connu cet été le secteur nord-est.

Cri du cœur d’un collectif d’organismes

L’accroissement de la présence policière ne règlera pas le problème de l’insécurité urbaine qui s’accentue depuis des années à Montréal-Nord, a prévenu un collectif d’organismes communautaires. Ce front commun a demandé des investissements importants afin de renverser la tendance. Cette déclaration est rédigée par cinq organismes majeurs œuvrant dans le quartier, soit Hoodstock, Parole d’excluEs, Un Itinéraire pour tous, le Comité logement de Montréal-Nord et la Société d’habitation populaire de l’Est-de-Montréal.

Une première halte-chaleur

La Ville de Montréal double les ressources hivernales pour les itinérants et dote Montréal-Nord de sa première halte-chaleur, alors que l’itinérance est de plus en plus visible sur le territoire. C’est l’organisme l’Amour en action qui est chargé de s’occuper de cette halte-chaleur, située au sous-sol de la paroisse Saint-Rémi. Celle-ci sera plus tard convertie en centre de jour pour l’hiver grâce à des contributions de l’arrondissement et de la députée provinciale Paule Robitaille.

Décembre

Opération majeure du SPVM dans le nord-est

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a mené une importante opération policière antidrogue et effectué plusieurs arrestations, notamment à Montréal-Nord, en réponse aux événements violents et à la prolifération d’armes à feu dans ce secteur. «C’est sûr que ça va avoir un impact dans le secteur», avait soutenu le chef du PDQ 39, Patrick Lavallée.

Québec injecte 865 000$ pour les jeunes

Le gouvernement du Québec a annoncé une reconduction sur trois ans et une bonification annuelle de 25 000$ de l’entente du Plan d’action collectif Priorité jeunesse de Montréal-Nord. Jusqu’en 2023, c’est un total de 865 000$ qui seront injectés dans ce plan d’action par le gouvernement provincial, en incluant une contribution de 40 000$ reconduite par le Secrétariat à la jeunesse. Une mesure que la députée de Bourassa-Sauvé juge «minimale» pour répondre aux besoins du quartier.

Le REM ira à Montréal-Nord

Le 15 décembre, le gouvernement du Québec a fait l’annonce du prolongement du Réseau express métropolitain (REM) dans l’Est et le Nord-Est de Montréal. L’investissement majeur de 10 milliards de dollars permettra l’ajout de 23 stations réparties sur deux branches. La voie souterraine vers le nord – avec deux stations à Montréal-Nord – permettra de se déplacer de la gare Centrale jusqu’au Cégep Marie-Victorin en 25 minutes. Une voie aérienne partant du centre-ville permettra de se rendre à Pointe-aux-Trembles en une demi-heure. La construction de ce projet de transport structurant débuterait en 2023 et s’acheverait en 2029. Le projet du REM de l’Est sera soumis à l’étude du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) dès 2022.

Articles similaires