National

Un Challenger de Bombardier s’écrase au Mexique et fait 13 victimes

Un Challenger de Bombardier s’écrase au Mexique et fait 13 victimes
Photo: Getty ImagesChallenger 300 de Bombardier

Un jet d’affaires Challenger, construit par Bombardier, qui avait décollé de Las Vegas avec trois membres d’équipage et dix passagers s’est écrasé dans le nord du Mexique au cours de la fin de semaine et il ne semblait pas y avoir de survivants, ont annoncé lundi les autorités mexicaines

Une patrouille aérienne a localisé lundi l’appareil — un Challenger 601 — dans une région montagneuse reculée de la municipalité d’Ocampo, a annoncé le gouvernement de l’État de Coahuila dans un communiqué. On n’a constaté aucun survivant, selon le communiqué.

Des membres du service de la sécurité publique se dirigeaient vers le site. La cause de l’accident fait l’objet d’une enquête.

L’avion avait décollé de Las Vegas dimanche après-midi et était attendu un peu plus tard à Monterrey, dans le nord du Mexique, mais il n’est jamais arrivé, ce qui a incité les autorités à effectuer des recherches. Les contrôleurs aériens ont perdu le contact avec l’avion survolant Coahuila.

On ignore l’identité des passagers qui se trouvaient dans l’avion.

Selon les médias locaux, les passagers étaient de retour au terme d’une fin de semaine où ils ont assisté au combat du boxeur Saul «Canelo» Alvarez à Las Vegas. L’avion était enregistré auprès de TVPX, établie en Utah, et présentée comme une société d’assurance, notamment.

Une porte-parole de Bombardier avions d’affaires, Anna Cristofaro, a confirmé que l’incident impliquait un Challenger 601 et que l’entreprise avait déjà communiqué avec le Bureau de la sécurité des transports du Canada, qui effectuait la liaison avec les autorités américaines et mexicaines.

«Nous sommes prêts à aider au besoin», a-t-elle indiqué au cours d’un entretien téléphonique, disant ne pas avoir plus de détails dans l’immédiat.

En mars dernier, un Challenger 604 s’était écrasé dans les montagnes iraniennes. Le jet d’affaires transportait notamment la fille d’un homme d’affaires bien connu, qui rentrait d’un enterrement de vie de jeune fille à Dubaï avec des amies.

 

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:BBD.B)

La Presse canadienne