National

Wilson-Raybould et Philpott feront le point lundi sur leur avenir politique

Wilson-Raybould et Philpott feront le point lundi sur leur avenir politique
Photo: THE CANADIAN PRESS/Adrian WyldJane Philpott (à gauche) et Jody Wilson-Raybould (à droite).

OTTAWA — Jody Wilson-Raybould et Jane Philpott, les ministres démissionnaires du gouvernement Trudeau, feront le point simultanément lundi sur leur avenir politique.

Les deux députées indépendantes ont partagé l’annonce sur les réseaux sociaux en même temps, vendredi en fin d’après-midi.

«J’ai hâte de partager mes prochaines étapes avec vous», s’est permis d’ajouter Mme Wilson-Raybould avec une emoticône souriante.

Mme Philpott fera son annonce lundi à 12h30 dans sa circonscription de Markham-Stouffville, en Ontario, alors que Mme Wilson-Raybould fera la sienne à 9h30, (heure locale) de Vancouver-Granville, en Colombie-Britannique.

Les deux élues, qui ont piloté des dossiers majeurs du gouvernement fédéral depuis 2015, ont démissionné du cabinet Trudeau dans la foulée de l’affaire SNC-Lavalin.

Mme Wilson-Raybould allègue qu’elle a été victime de pressions inappropriées comme ministre de la Justice pour éviter à la firme québécoise un procès pour fraude et corruption.

Elle a été mutée aux Anciens Combattants en début d’année, un changement qu’elle qualifie de rétrogradation en raison de son refus de collaborer. Elle a ensuite démissionné de ce poste.

Peu de temps après, Mme Philpott a elle aussi claqué la porte comme présidente du Conseil du Trésor du Canada. Elle disait avoir «perdu confiance» dans la façon dont le gouvernement avait géré le dossier SNC-Lavalin.

Les deux femmes ont été expulsées du caucus libéral par le premier ministre Justin Trudeau en avril. De surcroît, elles ne peuvent pas se présenter comme candidates libérales en octobre.

La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, leur a ouvert grande la porte de son parti. Elle disait s’attendre à ce que les deux élues prennent leur décision d’ici le début du mois de juin.

Mme Wilson-Raybould et Mme Philpott iront-elles au Parti vert du Canada ou au Nouveau Parti démocratique? Se présenteront-elles comme indépendantes?

La machine à rumeurs d’Ottawa s’emballe déjà en prévision de leur annonce.

La Presse canadienne