Sports

Raphaël Lavoie marque un but spectaculaire et les Mooseheads battent le Storm 4-2

Raphaël Lavoie marque un but spectaculaire et les Mooseheads battent le Storm 4-2
Photo: Andrew Vaughan/La Presse canadienneAlex Gravel des Mooseheads de Halifax et Alexey Toropchenko des Guelph Storm.

HALIFAX — Raphaël Lavoie a inscrit un but spectaculaire pour donner les devants pour de bon à son équipe et les Mooseheads de Halifax ont vaincu le Storm de Guelph 4-2, dimanche, lors du tournoi de la Coupe Memorial.

Lavoie, qui est admissible au prochain repêchage de la LNH, a réussi un bel effort individuel pour marquer le deuxième but du match des Mooseheads. Il s’est amené seul devant deux joueurs du Storm, en désavantage numérique, et il a déjoué ses adversaires avant de tromper la vigilance d’Anthony Popovich.

Les Mooseheads (2-0-0) sont restés la seule équipe invaincue du tournoi, ayant gagné leurs deux premières parties. La formation de Halifax est assurée d’accéder aux demi-finales, peu importe son résultat lors du duel contre les Huskies de Rouyn-Noranda. Une troisième victoire enverrait toutefois les Mooseheads directement en finale.

Antoine Morand, Maxim Trépanier, Samuel Asselin ont aussi touché la cible pour les Mooseheads, l’équipe hôtesse du tournoi. Alexis Gravel a stoppé 33 lancers.

«Nous avons bien joué lors des deux premières parties, mais il nous en reste une autre à jouer et notre concentration est dirigée vers elle, a mentionné Morand. Nous voulons nous assurer notre style de jeu et je crois que c’est ce que nous avons accompli.»

Sean Durzi a été l’auteur des deux buts du Storm (1-1-0), qui a été sacré champion de la Ligue de l’Ontario. Anthony Popovich a repoussé 38 rondelles dans la défaite.

L’attaquant du Storm Liam Hawell a obtenu la première occasion de marquer, en avantage numérique, mais Gravel lui a réservé un bel arrêt de la mitaine.

Cet arrêt s’est avéré important, car moins de trois minutes plus tard, Morand a ouvert le pointage en faisant dévier une passe du défenseur Jocktan Chainey.

Le Storm n’a toutefois pas été ébranlé et il a dicté le jeu pendant la majorité de la première période, parvenant à déjouer Gravel dans la dernière minute. Durzi a décoché un boulet de canon de la pointe qui s’est logé par-dessus le bloqueur du gardien des Mooseheads.

«Même si les tirs étaient en faveur du Storm, j’ai trouvé que nous étions très bons à forces égales, a affirmé l’entraîneur-chef des Mooseheads, Éric Veilleux. Il fallait simplement tenter de garder cette façon de jouer à cinq contre cinq.»

Le Storm a bénéficié d’un avantage numérique au deuxième engagement, mais ce sont les hommes de Veilleux qui en ont profité grâce à Lavoie. Trépanier a porté la marque à 3-1 moins de quatre minutes plus tard, poussant dans le filet une rondelle libre derrière Popovich.

«Je crois que nous avons fait un bon travail pour rester calmes et maîtriser nos émotions, a déclaré Morand. Nous patinions bien avec la rondelle et nous avions de bonnes occasions de nous lancer en attaque.»

Après avoir dominé le second tiers, les Mooseheads ont vu leurs adversaires réduire l’écart dès la 67e seconde de la troisième période. Durzi a fait bouger les cordages en supériorité numérique. Asselin a cependant redonné une avance de deux buts aux siens, un peu plus de six minutes après le but du Storm.

«Ce n’était pas notre meilleure soirée. Nous avons mal géré la rondelle et nous avons perdu nos batailles et nos courses pour le disque», a exprimé l’entraîneur-chef du Storm, George Burnett.

Kyle Cicerella, La Presse canadienne