Sports

Osaka évite le pire aux Internationaux de France et affrontera Azarenka

Osaka évite le pire aux Internationaux de France et affrontera Azarenka
Photo: Christophe Ena/APLa Japonaise Naomi Osaka

PARIS — Le vent tourbillonnait, et les coups de Naomi Osaka atterrissaient partout sauf où elle le voulait, à son premier match en carrière à titre de favorite dans un tournoi du Grand Chelem. En fait, elle n’a même pas pu s’adjuger un jeu à son premier set aux Internationaux de France.

Et elle est passée à deux points d’être éjectée prématurément de Roland Garros.

La Japonaise a cependant retrouvé son aplomb à temps pour renverser la vapeur et signer une victoire de 0-6, 7-6 (4), 6-1 contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, portant ainsi à 15 sa série de victoires en tournois majeurs.

Certes, la terre battue n’est pas sa surface de prédilection. Elle a été éliminée qu’une seule fois au premier tour en 13 participations à des épreuves du Grand Chelem en carrière; c’était aux Internationaux de France, il y a deux ans. Et elle a perdu une manche 6-0 dans un tournoi majeur qu’une seule fois — mardi.  

Osaka est néanmoins parvenue à franchir le premier tour, alors qu’elle convoite un troisième titre du Grand Chelem consécutif.

Elle devra cependant hausser son niveau de jeu lors de son prochain match, contre la double championne des Internationaux d’Australie et ex-no 1 mondiale Victoria Azarenka. Cette dernière a disposé de la championne des Internationaux de France en 2017 Jelena Ostapenko 6-4, 7-6 (4).

Comme ç’a été le cas pour Osaka, la championne en titre des Internationaux de France a elle aussi perdu un set à son premier match à Paris.

Simon Halep a fait fi d’une baisse de régime en milieu de match pour l’emporter 6-2, 3-6, 6-1 contre la 47e joueuse mondiale, Ajla Tomljanovic.

Halep a perdu en finale du tournoi parisien en 2014 et 2017. Sa prochaine rivale sera Magda Linette, de la Pologne.

Vingt-neuvième tête de série, la Grecque Maria Sakkari a signé un 13e gain sur terre battue en 2019, écartant cette fois l’Américaine Anna Tatishvili, 6-0 et 6-1.

Le récent parcours de Sakkari inclut sa première consécration, obtenue au début du mois, à Rabat.

The Associated Press