Uncategorized

Raptors: contre les Sixers, le centre Marc Gasol aura de nouveau un rôle clé

Raptors: contre les Sixers, le centre Marc Gasol aura de nouveau un rôle clé
Orlando Magic forward Jonathan Isaac (1) jumps towards the basket between Toronto Raptors guard Danny Green (14) and Toronto Raptors centre Marc Gasol (33)during second half NBA basketball playoff action in Toronto on Tuesday, April 23, 2019. THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

TORONTO — Encore une fois, Marc Gasol peut s’attendre à jouer un rôle clé pour les Raptors, au deuxième tour des séries de la NBA.

Le centre de sept pieds un a mis l’épaule à la roue contre Orlando, aidant à limiter Nikola Vucevic à une moyenne de 11,2 points (et un taux de réussite des tirs de 36,2 pour cent), alors que Toronto a prévalu en cinq matches contre le Magic.

Gasol et compagnie accueilleront Joel Embiid et Philadelphie samedi, alors que débutera la série de deuxième ronde contre les Sixers.

Embiid, sept pieds, a récolté en moyenne 27,5 points et 13,6 rebonds, cette saison. Au premier tour, contre des Nets battus en cinq matches, il a inscrit 24,8 points et 13,5 rebonds, en moyenne.

«Il faut se préparer à affronter un excellent joueur, a dit Gasol, en parlant d’Embiid. Il faut essayer de lui rendre les choses aussi inconfortable que possible. Et aussi être le plus robuste possible, dans les limites de ce que les arbitres vont tolérer.»

En saison régulière, Toronto a prévalu trois fois sur quatre contre les Sixers. Embiid a fourni en moyenne 26,3 points, 11,8 rebonds, trois passes et 1,8 blocs.

Pascal Siakam en est un autre qui a bien hâte de se mesurer à Embiid. Les deux sont originaires du Cameroun – Douala pour Siakam, Yaoundé pour Embiid.

«Il y a toujours eu cette petite rivalité entre Douala et Yaoundé, a dit Siakam. C’est plaisant de jouer contre lui. Je pense que ça va passionner les partisans au Cameroun.»

La dernière confrontation remonte au 5 février – un gain de 119-107 des Raptors, à l’étranger. Les deux clubs ont bougé à la date limite des transactions (le 7 février), les Raptors faisant l’acquisition de Gasol de Memphis, et Philadelphie obtenant Tobias Harris, des Clippers.

Les 76ers ont perdu 13 matchs consécutifs au Scotiabank Arena – leur dernière victoire à Toronto a eu lieu en novembre 2012.

Bien que Toronto n’ait pas affronté Philadelphie depuis plus de deux mois et demi, l’entraîneur des Raptors, Nick Nurse, dit qu’il y a beaucoup à retenir de la saison régulière, en vue de la série.

«Vous amorcez un premier match avec certaines idées, mais c’est sûr que ça devient plus clair après la rencontre, a confié Nurse. Ils ont beaucoup de très bons joueurs, leurs partants, en particulier.

«Ce n’est pas le meilleur instrument de mesure (la saison régulière), mais au moins vous avez vu des confrontations homme à homme. À quoi vont-elles ressembler ensuite, ça reste à voir. Il faut parfois reconsidérer, évaluer ce qui fonctionne bien ou moins bien, établir ce qui peut être mieux.»

Dan Ralph, La Presse canadienne