Actualités

Retour sur l’année 2018 à Rivière-des-Prairies

Retour sur l’année 2018 à Rivière-des-Prairies
Happy New Years 2019. Winter Celebration With Dial Clock On Snow And Light

Alors qu’une page se tourne sur l’année 2018, l’Informateur de Rivière-des-Prairies vous propose un survol des événements qui ont marqué cette année électorale riche en actualité.

Janvier

Investissements dans les écoles
La Commission scolaire de la Pointe-de-l’île (CSPÎ) a reçu 23,3 M$ du ministère de l’Éducation pour 2018, afin d’effectuer des travaux de rénovation et de réfection dans 40 établissements scolaires. Parmi ceux-là, neuf projets de rénovation concernent RDP, pour un investissement total de 3 M$, au bénéfice des écoles Simone-Desjardins,  Fernand-Gauthier, Jean-Grou, Marc-Aurèle-Fortin, Notre-Dame-de-Fatima et Denise-Pelletier.

Une championne prairivoise
Alors âgée de 18 ans, la championne québécoise de patinage artistique dans la catégorie « femme junior », Béatrice Lavoie-Léonard, prend la quatrième position des Championnats nationaux, qui se déroulent à Vancouver, du 8 au 14 janvier. Au mois d’août, la patineuse prairivoise fera son entrée en catégorie sénior, le plus haut niveau de compétition, avec une respectable septième place.

Février

Manifestation pour un meilleur financement
Des organismes communautaires de Rivière-des-Prairies tirent la sonnette d’alarme au sujet de leur sous-financement. Une manifestation regroupant une vingtaine d’entre eux est organisée le 7 février. Ils réclament des changements majeurs dans les méthodes de financement actuelles des ministères, principalement celui de la Santé et des Services sociaux, de l’Emploi et de la Solidarité, ainsi que de la Famille. Ils récidivent en avril, alors qu’une quarantaine de participants se rendent au bureau du député Marc Tanguay.

Année difficile dans le dossier Sanimax
Sanimax fait les manchettes en février lors de la diffusion de photos de camions circulant avec des sous-produits animaux qui débordent de leurs bennes. Quelques mois plus tard, le 23 octobre, des milliers de carcasses se déversent sur le boulevard Henri-Bourassa, le deuxième incident du genre en deux ans. De plus, l’entreprise a été déclarée coupable en septembre de trois infractions, dont l’émission d’agents polluants, et est toujours devant les tribunaux.

 

Mars

Une première superclinique
La Polyclinique Pointe-aux-Trembles devient la première superclinique dans le secteur de la Pointe-de-l’Île. Gaëtan Barrette, alors ministre de la Santé et des Services sociaux,  a officialisé ce changement lors d’une conférence de presse, le 8 mars. La superclinique offre aux patients davantage de services de soins interdisciplinaires, accessibles 12 h par jour, de 8 h à 20 h, 7j/7 en incluant les jours fériés.

Avril

Prolongement de la ligne bleue
Le prolongement de la ligne bleue du métro dans l’est de Montréal est annoncé, mais l’absence d’une station à RDP fait grincer quelques dents chez les élus de l’arrondissement. Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’arrondissement de RDP, réclame une station de plus à ce prolongement, au moins jusqu’au Cegep Marie-Victorin, situé à la frontière avec Montréal-Nord. La question des transports ne quittera pas l’actualité tout au long de l’année et sera un enjeu majeur des élections provinciales d’octobre et municipales de décembre.

Un élan de générosité qui cogne
Une photo de plusieurs dizaines de gants de boxe neufs jetés à l’Écocentre de RDP provoque l’indignation de plusieurs internautes, dont celle d’une enseignante de l’école François-La Bernarde, qui peine à trouver de l’équipement pour reconduire un programme de boxe dans son établissement. En découvrant son témoignage, publié dans l’Informateur, l’entrepreneur qui a jeté les gants en raison de la qualité médiocre du plastique fait un geste de générosité remarqué et offre de l’équipement neuf pour une valeur de 2000$.

Mai

La «pire route»
Le boulevard Gouin Est élu «Pire route du Québec», à l’issue d’un vote organisé par CAA-Québec. Pire encore, le boulevard Gouin Est a été constamment sur le podium tout au long du processus de vote et a occupé la tête durant plusieurs semaines avant de décrocher la couronne. Il faudra finalement attendre le mois de décembre pour que Montréal annonce sa réfection graduelle.

 

Un pas vers une politique en agriculture urbaine
Les 8 et 10 mai, l’arrondissement invite les citoyens à participer à deux consultations publiques afin de connaître leurs objectifs et préoccupations en matière d’agriculture urbaine et de développement durable. Un sondage mené auprès de plus de 600 personnes, réalisé entre le 7 avril et le 2 mai, permet d’alimenter les discussions, qui sont animées par l’Éco de la Pointe-aux-Prairies. L’organisme est mandaté par l’arrondissement pour élaborer sa Politique en agriculture urbaine, qui sera mise en œuvre en 2019.

Juin

Nouvel espace inauguré
Un nouvel espace voué à accueillir des évènements de quartiers est inauguré dans le secteur de Saint-Joseph. Cet espace a été conçu conjointement pour faire revivre ce secteur qui était dans le passé le cœur de RDP. Des panneaux  ont d’ailleurs été installés à proximité afin de rappeler l’histoire de ce quartier. Aménagé à l’automne et finalisé au printemps pour un coût de 1,3 M$, ce site a pour vocation de devenir un point central du quartier.

Chantier sur le pont Armand-Bombardier
L’arrondissement annonce la deuxième phase des travaux de réfection du pont Armand-Bombardier, qui débuteront en juillet et s’étaleront sur plusieurs mois. Au programme : remplacement de la surface, réparation de la dalle et des trottoirs, amélioration du système de drainage, réparation du dessous du pont, entre autres. Les travaux seront suspendus en novembre pour la période hivernale, et les deux voies fermées entre le boulevard Henri-Bourassa et Blaise Pascal sont rouvertes jusqu’au printemps.

Juillet

Future piscine olympique
La première pelletée de terre pour la future piscine olympique au parc Hans-Selye est donnée. Cette piscine de 50 m de long et 25 m de large, aux normes internationales, doit être utilisée par les clubs sportifs et les organismes de RDP-PAT. Elle devrait ouvrir au public en juillet 2019 et sera chauffée pour être utilisée de mai à octobre.

 

Une maison historique mal en point
L’informateur vous fait visiter la maison Bleau, un édifice historique  du XIXe siècle de style néoclassique, rare témoin du passé rural de l’ancien village de Rivière-des-Prairies. La peinture écaillée, le bois craqué et les fondations fissurées inquiètent la Société historique de RDP et la mairesse Chantal Rouleau, qui réclament une intervention de la ville-centre afin de la conserver.

 

Août

Un nouveau bus
À la suite d’une mobilisation qui a mené, en avril 2017, à une soirée publique sur le transport en commun, la nouvelle ligne d’autobus 81 est mise en service le 28 août. Le nouveau trajet permet de faire le lien entre le futur Espace Rivière de Rivière-des-Prairies au Centre communautaire Roussin de Pointe-aux-Trembles, via le boulevard Saint-Jean-Baptiste.

 

Septembre

5M$ pour le sport
L’aménagement d’un terrain de soccer extérieur sur le site du Complexe sportif Marie-Victorin est annoncé le 14 septembre. Le comité exécutif de la Ville de Montréal a accordé un contrat d’une valeur d’un peu plus de 5M$ pour cette infrastructure qui doit voir le jour au printemps 2019.

 

 

Octobre

La mairesse devenue ministre
La mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointes-aux-Trembles, Chantal Rouleau, est élue députée provinciale sous les couleurs de la Coalition Avenir Québec. Quelques jours plus tard, elle devient la ministre déléguée aux Transports et ministre de la région de Montréal au sein du Cabinet

 

Une réélection
Dans LaFontaine, Marc  Tanguay est réélu avec le Parti libéral. Il siège au sein de l’opposition à Québec et a récupéré les dossiers de la justice et de l’accès à l’information au sein du cabinet fantôme.

 

 

Novembre

Une voie réservée qui sème controverse
Une voie réservée pour les bus est en service sur le boulevard Maurice-Duplessis depuis le mois d’octobre, mais une fronde citoyenne s’organise pour son démantèlement partiel, entre les Avenues Pierre-Baillargeon et André-Dumas. Finalement votée par le Conseil d’arrondissement, cette zone de relâchement provoque une querelle politique et réglementaire avec la Ville-centre et la STM. Cette dernière réclame 80 000$ pour réaliser les travaux à l’arrondissement, qui n’entend pas céder. En attendant, les bus circulent toujours dans leurs voies et la pression populaire se poursuit.

Nouveau report pour l’usine d’ozonation
Annoncée en 2008 et d’abord promise pour 2012, l’ouverture de l’unité de désinfection des eaux à l’ozone de la station d’épuration Jean R. Marcotte n’aura pas lieu en décembre 2018 comme prévu.  Les plans et certains éléments de ce projet, dont les coûts estimés sont passés de 210M$ à 375 M$, ne seraient pas finalisés et la ville se buterait à certains problèmes techniques. L’administration municipale n’avance pour le moment aucune nouvelle date d’ouverture.

Décembre

Une nouvelle mairesse pour RDP
Caroline Bourgeois est élue mairesse de l’arrondissement avec 47,95% des suffrages contre 44,74% pour son principal adversaire, Manuel Guedes, d’Ensemble Montréal, soit 356 voix de plus. L’élection n’a pas attiré les foules puisque seuls 13,72% des inscrits se sont déplacés. La nouvelle mairesse se trouvera minoritaire parmi son conseil.